Heiva i Paea

Le mois de juillet et d’août se veut une période calme pour les habitants des quartiers prioritaires qui ont rarement l’occasion de partir en vacances. De plus, peu de ces habitants ont pour habitude de participer aux festivités du Heiva sur la place To’ata du fait de l’éloignement entre les deux communes.

Les enfants et adolescents scolarisés ou en décrochage scolaire ont peu de divertissements ou de réelles occupations, et sont souvent livrés à eux-mêmes pendant que leurs parents continuent de travailler durant cette période. L’absence parentale est donc propice aux prémices de la délinquance.

Les demandeurs d’emploi, les retraités, les pères et mères aux foyers cherchent des solutions pour lutter contre l’isolement social.

La culture pour lutter contre l’isolement social. 

C’est pourquoi la Commune de Paea en partenariat avec le Contrat de ville propose ce type d’activité afin que la population puisse se réapproprier une partie de la culture à travers des modules culturelle, artistiques et sportifs. 

Il s’agit également de créer un lien intergénérationnel en valorisant leur rôle et leurs actions au sein de leurs quartiers, mais également de valoriser les forces vives de la Commune. 

Les habitants des quartiers ont montré un fort enthousiasme pour ce type d’action leur permettant ainsi de se réunir autour d’une thématique culturelle, d’échanger, de partager et d’instruire. 

L’événement a connu un fort succès tant au niveau des participants qu’au niveau du public.

Un projet financé en partie par l'Etat, le Pays et les communes membres du contrat de ville

L’action Heiva i Tahiti fait partie du projet Hiro’a Tumu de la Commune de Punaauia.

Financeurs Montant de la subvention XPF Taux de financement
Syndicat Mixte 1820700 30,00 %
Fonds propres 4248300 70,00 %
Ensemble 6069000 100,00 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Polynésie française connaît quelques perturbations sur son réseau internet.

C’est pourquoi certains éléments de notre site peuvent mettre du temps à se charger.

Merci de votre compréhension.