2nd journée pour le séminaire de sensibilisation à la participation citoyenne aux Projets de rénovation urbaine.

2nd journée pour le séminaire de sensibilisation à la participation citoyenne aux Projets de rénovation urbaine. 

À l’invitation de M. Jean-Christophe BOUISSOU, Vice-Président de la Polynésie française et ministre du logement, de l’aménagement, en charge des transports inter-insulaires et président du Syndicat mixte en charge du Contrat de ville de l’agglomération de Papeete, se tient la seconde journée du séminaire de sensibilisation à la participation citoyenne appliqué aux projets de rénovation urbaine, organisé par la direction à l’habitat et à la ville dans les locaux de la mairie de Pirae.

Il s’agit lors de cet événement de traiter de la politique de l’habitat et de l’aménagement de l’espace coordonnée à l’échelle de l’agglomération de Papeete. 

Ce séminaire permettra de proposer des solutions innovantes afin de favoriser les échanges avec les habitants et permettre une construction plus inclusive au bénéfice de 4 000 habitants des quartiers prioritaires. 

Comme le soulignait M. Guy FITZER, chef de subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, la rénovation urbaine est une priorité de l’Etat. Ainsi, un soutien financier de 47,7 millions XPF de la Caisse des Dépôts et Consignation est accordé pour chacune des 4 communes (Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia) pour l’ouverture de poste de chef de projet PRU. À cela s’ajoute la participation de l’Etat avec une majoration de crédit de plus de 358 millions XPF durant la période COVID en faveur notamment du cadre de vie et du mieux ensemble. Enfin, s’ajoute également la participation de l’Etat à hauteur de 2,23 milliards XPF, participation qui intervient par le biais du contrat de développement et de transformation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Polynésie française connaît quelques perturbations sur son réseau internet.

C’est pourquoi certains éléments de notre site peuvent mettre du temps à se charger.

Merci de votre compréhension.