Bien vieillir à Mahina

Bien vieillir à Mahina

Ce mardi 14 juin 2022 en la présence de la 8eme adjointe au maire en charge du social et des matahiapo, Mme DEWEERDT Titaua ainsi que du directeur du Syndicat mixte en charge du Contrat de ville de l’agglomération de Papeete, M. TEMAHUKI William, s’est tenue l’ouverture des journées “ Bien veillir à Mahina “ à destination des matahiapo de la commune. Il s’agissait également lors de cet événement de recenser les besoins réels des matahiapo des quartiers prioritaires de Mahina.

Renseigner les matahiapo et leurs aidants sur l’amélioration de leur quotidien

Ces journées portes ouvertes avaient pour objectif dans un premier temps de renseigner l’ensemble des matahiapo (personnes âgées) y compris ceux des quartierrs prioritaires ainsi que leurs aidants sur l’amélioration de leurs quotidiens.

Evoquer des sujets comme la protection juridique, le patrimoine et le foncier

En effet, l’événement avait pour objectif de proposer une serie de stands d’informations avec une pluralité d’intervenants comme la CPS, ou la DAF. Il était notamment question d’évoquer des sujets comme la protection juridique, le patrimoine ainsi que le foncier et de proposer différentes aides en vu d’améliorer leur quotidien (bons alimentaires, allocations aux personnes âgées, bénéfice du carnet rouge, etc.)

Mise en place d’ateliers santé, de loisirs et de bien-être,

Cet événement était également l’occasion de proposer différents atelier d’activité physique et culturelle. En effet, la période Covid a eu pour conséquence de renforcer le mur de l’isolation. C’est pourquoi des stands de loisirs, de vie active, de bien-être et de santé avec des intervenants qualifiés comme APURAD ont répondu présent.

Interview de la 8eme adjointe au maire en charge du social et des matahiapo, Mme DEWEERDT Titaua.

Quand la télévision polynésienne parle de nous

Un projet financé en partie par le Contrat de ville.

L’Etat, le Pays, ainsi que les communes membres ont participé, à travers le Syndicat mixte du Contrat de ville de l’agglomération de Papeete ont participé au financement de ce projet à hauteur de 30%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La Polynésie française connaît quelques perturbations sur son réseau internet.

C’est pourquoi certains éléments de notre site peuvent mettre du temps à se charger.

Merci de votre compréhension.