Hotuarea Nui : génératrices de talents

Le projet éducatif local Hotuare Nui, situé à Faa’a, a pour objet de proposer des activités éducatives et ludiques  afin de permettre aux aux enfants de s’exprimer et d’évoluer en groupe notamment. Le projet a également pour objet de favoriser les pratiques culturelles, artistiques, et sportives ainsi que l’épanouissement, l’autonomie, la responsabilisation et la socialisation des enfants. 

L’association Hotuarea Nui est une association de quartier, travaillant avec de nombreux partenaires (FACE, ATN, le Lycée Lamennais, etc.) comme avec les services du pays. Elle tente du mieux qu’elle peut à soulever des fonds pour être le plus autonome possible afin de mener à bien ses projets de proximité en faveur des quartiers environnants. 

Faire des bénéficiaires des adultes responsables :

C’est le mot d’ordre du président de l’association, qui estime que l’association a le devoir de faire des bénéficiaires des adultes responsables et autonomes. Ainsi, il s’agit de créer des situations de mise en scène où chaque bénéficiaire se voit confié un rôle le temps d’une journée. Il s’agira de nommer un chef d’entreprise, un comptable, un secrétaire, un salarié le temps d’une journée afin que ces premiers apprécient l’environnement dans lequel ils devront évoluer par la suite. 

Formation couture :

Un atelier couture est dispensé par l’association aux bénéficiaires. Il s’agit de proposer à ces derniers les bases de la couture et orienté “upcycling”. En effet, l’objecti est de proposer des solutions écoresponsables dans le domaine du textile afin de limiter l’impact de leurs activités sur l’environnement et afin de bénéficier d’une certaine notoriété en la matière. 

Formation permaculture :

Si des formations en agriculture biologique étaient déjà enseignées par l’association depuis plus de dix ans, celle-ci a décidé de franchir le pas en proposant des formations en permaculture. Il s’agit de rappeler aux bénéficiaires de l’urgence, pour la Polynésie française, de réduire ses importations de produits alimentaires. Il s’agit également de leur faire prendre conscience qu’ils sont les prochains exemples d’une agriculture responsable et viable. 

 

Un projet financé en partie par l'Etat, le pays et les communes membres du Syndicat mixte en charge du contrat de ville de l'agglomération de papeete

Financeurs Montant de la subvention en XPF Taux de financement en %
Syndicat mixte 2 286 096 37
Fonds propres 3 892 542 63
Ensemble 6 178 638 100

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.